Ce site utilise des cookies pour faciliter votre navigation et pour établir des statistiques de fréquentation.

Le CMS Wordpress

Populaire et accessible, Wordpress est un CMS qui séduit un grand nombre d'utilisateurs.

Wordpress est un système de gestion de contenu (SGC) ou plus couramment CMS (Content manager system) qui permet de créer des sites Web. Il est gratuit et Open source.
Il est construit sur du langage PHP, qui permet d’effectuer des appels dans une base de données MySQL. Il utilise également les langages HTML et CSS.
La communauté française met à disposition la dernière version traduite en français.

Historique de Wordpress

Wordpress a été créé en 2003 dans le but de publier des blogs. De nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées depuis. Ce CMS est proposé en licence GNU GPL (Open source) par la société Automattic.

Sa part de marché dans l’univers des CMS est de 60,1 % (devant Joomla!), ce qui est tout à fait remarquable et en fait le CMS le plus populaire au monde. 30,5 % des sites sont réalisés en Wordpress dans le monde. 60 millions de sites sont construits en Wordpress.
Sa dernière version est la 4.9.x (au 16/4/18).

Avantages :

Wordpress est très accessible pour les débutants. Il est facile et rapide à mettre en œuvre dans des fonctionnalités de base, facile à personnaliser.
Wordpress a gagné CMS Critic Awards dans la catégorie : CMS le plus populaire du Web

Son succès lui permet de disposer d’une importante communauté de développeurs et d'utilisateurs qui interviennent dans les forums d’aide et permettent de résoudre tous les problèmes d’installation du thème ou des fonctionnalités.
La plupart des hébergeurs permettent également d’installer Wordpress en un clic.

Installation d’un thème :

On peut personnaliser l'installation standard en ajoutant un thème gratuit ou payant (dans Apparence > Thèmes)
Sur le serveur FTP, on retrouve les thèmes dans le dossier : www/wp-content/themes

Installation de plugins :

48.000 extensions sont disponibles pour Wordpress.
On les active en allant dans : Apparence > Plugins
Sur le serveur FTP, on retrouve les thèmes dans le dossier : www/wp-content/plugins

Inconvénients :

Mise à jour :

Wordpress peut mettre des mises à jour à disposition tous les mois, parfois tous les 15 jours. Avant de mettre le système de base à jour, il faut faire une sauvegarde complète du site (fichiers, dossiers et base de données) et vérifier que les plugins seront compatibles avec la mise à jour.

Les plugins offriront également leurs propres mises à jour, qui devra elles aussi être compatibles avec le système de base.
Si on a installé beaucoup de plugins sur le site, on peut vite se retrouver avec un côté « usine à gaz » et se sentir débordé par ces mises à jour fréquentes. Le mieux est peut-être de déléguer ces mises à jour à un tiers qu’on formera dans ce but.
La mise à jour d’un plugin non compatible avec la version en ligne du site peut entraîner des problèmes d’affichage, voire un plantage grave du site. Il faut procéder avec prudence et méthode.
Certains plugins : les mises à jour ne sont pas faites régulièrement, les plugins ne sont pas maintenus. Il faudra alors en changer, car un plugin non mis à jour peut présenter des failles de sécurité.
Si le site devient important, il aura besoin de plus de ressources (espace de stockage sur le disque dur et RAM), étant donné les surcharges entraînées par les plugins additionnels. C’est valable pour des sites ayant des milliers de visites d’internautes par jour.

Personnalisation avancée :

L'architecture de Wordpress est relativement rigide : pour une personnalisation poussée, on se confrontera à des limites.

Il faudra alors plonger les mains dans le code PHP. Ce langage qui sous-tend beaucoup de CMS, dont Worpress et Joomla! ne s’apprend pas en un jour. Il faut être spécialiste avant d’intervenir dans les fichiers PHP.

Exemples d'extensions populaires :

Ecommerce : WooCommerce
SEO : Yoast
Page Builder : SiteOrigin Page builder
Sauvegarde : BackWPUp

Voir une comparaison de Wordpress avec Joomla

Site international de Wordpress