Panda et Pingouin : les principaux filtres de Google

Necplusweb travaille le référencement naturel des sites dont elle a la charge, en tenant compte des préconisations de Google. Ainsi nos clients restent à l'abri des déclassements générés par les filtres Panda ou Pingouin. Une veille attentive nous permet d'intégrer en temps réel les modifications survenues dans l'algorithme de Google, et d'en tenir compte dans nos actions. Anticiper doit également être un maître mot dans le domaine du référencement. Nous nous tenons au courant des grandes lignes que veut donner Google à la recherche sur internet, et nous pouvons améliorer nos contenus en conséquence.

Référencement naturel de sites vitrine et marchand

Pour autant, il ne s'agit pas de céder à la panique. Par exemple, aucun des sites dont nous nous occupons et que nous avons inscrits dans quelques annuaires Web, n'a reculé dans les pages de résultats du moteur. Nous n'avons donc pas eu besoin d'utiliser la demande de rupture de liens indésirables (service mis à la disposition des webmasters par Google dans sa Google Search Console). Au vu d'une expérience réalisée par Sylvain Richard, du blog d'Axe-net, les sites pénalisés n'apparaissent certes plus dans les SERP, mais ils continuent à transmettent leur précieux "linkjuice" aux sites cibles. Par conséquent, avant toute action, il faut étudier s'il est approprié de vouloir supprimer ces liens ou non.

Nous vérifions systématiquement que les annuaires et sites de communiqués de presses dans lesquels nous réalisons des soumissions ne sont pas pénalisés. En effet, les vagues d'"updates" de Panda et de Pingouin se succèdent régulièrement, avec à chaque fois leur lots de sites pénalisés. Nous sommes donc vigilants, examinant nos sites pour déterminer les conséquences de nos interventions, et mettant l'accent sur l'amélioration du contenu et de l'expérience utilisateur.

C'est dans cette voie qu'un consultant SEO doit s'engager.

Auteur : Bénédicte Le Grand, gérante de Necplusweb